Sans titre (diptyque), gaufrage de texte sur papier canson et gravure sur verre, 80 x 60 cm, 2012

Exposition NON LIEUX, château Vargoz, Sérignan

extrait du texte de Bruce Bégout "La chambre A42" dans "L'éblouissement des bords de routes"

 

"Avec passion l'homme construit des doubles de toutes choses, même de ces doubles qu'il a construits. L'Univers qu'il détient à présent dans son entier ne lui suffit pas, il le démultiplie à l'infini quitte ensuite à s'inquiéter de ne plus pouvoir reconnaître le bon. Calques, clones, contre façons, copies, duplicata, imitations, plagiats, sosies, toutes les reproductions possibles créent peu à peu un monde labyrinthique où tout est à la fois semblable et autre. Rien n'est plus inquiétant que de s'apercevoir que ce que l'on pensait être familier et bien connu se révèle soudain étrange et lointain."

Parti de cette phrase du livre du philosophe et écrivain Bruce Bégout, j'ai imaginé un diptyque qui reprenne la citation sous forme de gaufrage et une vue urbaine qui l'accompagne. L'empreinte laissée dans le papier gaufré constitue à lui seul un double du texte, comme l'image gravée à la surface du verre laisse percevoir un paysage, ou plutôt l'image d'une ville elle même reproduite plusieurs fois; Le texte comme l'image participe à la construction du labyrinthe évoqué par Bruce Bégout.