Show More

Paysages blancs, plaques de polyéthylène découpé.

40 x 30 cm chacune, 2012

Exposition NON LIEUX, Château Vargoz, Sérignan 2012

"NON LIEUX" Alexandre Gilibert
exposition Château Vargoz, Sérignan, du 6 octobre au 3 novembre 2012

Communiqué de presse


Les "non-lieux", autoroutes,  aéroport, périphéries urbaines, sont étroitement liés à notre expérience du dépaysement. Cette expérience montre qu'aux abords des grandes villes, dans les "zones" en marge des centres urbains, l'activité humaine génère un flux permanent. Elle occupe peu à peu ces espaces restés indéterminés, révèle une urbanisation parfois anarchique et incontrôlée, repousse sans cesse les limites de l'espace social sans pour autant créer de lien entre les individus, transforme ces "carrefours" citadins en espaces transitoires, où les individus se croisent sans pour autant jamais se rencontrer. Chaque paysage ressemble à un autre, chaque lieu est identique au suivant.

 

Si les "non-lieux" sont le cadre de nos "existences standardisées", ils constituent également un ensemble de vues propices à une création graphique et artistique: aux paysages saturés de la "grande ville", construits par strates successives, répondent les vues de paysages dépouillés, en creux et silhouettes, qui révèlent  un autre aspect de notre territoire, où peu de traces du construit apparaissent. Les seuls éléments visibles: des poteaux électriques, des panneaux indicateurs, de vieilles masures bordant les champs et les routes comme des vestiges de la civilisation urbaine.
l'exposition "Non-lieux" tente de renouveler les questions du territoire et du paysage urbain à travers Ce voyage en géographie parallèle qui est le résultat d'excursions et de déambulations dans notre région. Les vues accumulées durant une année, forment un ensemble de propositions qui nous incitent  à regarder différemment ce qui nous est pourtant familier et quotidien. Elles traduisent également une autre idée du paysage, longuement et perpétuellement transformé par l'homme.